CE QU’IL FAUT NOTER AVANT D’INSÉRER VOTRE PETITE MARQUE DE COSMÉTIQUE DANS LE MARCHÉ DE LA BEAUTÉ

Contactez le cabinet pour des conseils personnalisés

Sur rendez-vous

Le marché de la beauté est très saturé, un peu comme celui de la mode. C’est un secteur dynamique et en pleine expansion, avec de nouvelles marques et entreprises qui naissent chaque jour dans le monde. Ces dernières n’hésitent pas à investir des moyens, pour proposer des concepts inédits. Il faut donc user de stratégies pour se faire une place et un nom, mais surtout pour résister face à la concurrence. Le géant L’Oréal est d’ailleurs le groupe international, numéro un mondial de l’industrie cosmétique. Inutile d’essayer de rivaliser avec, cela fait plus de 100 ans qu’il domine dans le marché de la beauté.

Je ne suis pas une spécialiste dans la fabrication des cosmétiques, mais plutôt consultante en stratégie d’insertion et de résistance d’un produit, d’une petite marque dans un marché. En revanche, je sais qu’il faut être très informé en ce qui concerne les restrictions dans les pays où vous envisagez de commercialiser votre produit. J’en parle parce que certains entrepreneurs d’une petite marque, importent souvent des produits fabriqués dans leur pays d’origine. Ces derniers les mettent en packaging en Europe, sans se soucier des règles de mise sur le marché et des risques qu’ils en cours en cas de contrôle.

AVANT D’INSÉRER VOTRE MARQUE ET PRODUIT :

  • prenez le temps de bien vous informer auprès des organismes et des entreprises compétentes, pour connaître les substances autorisées dans la composition des cosmétiques, les dispositions particulières relatives à l’étiquetage, et vérifier que votre produit est conforme pour être autorisé à être commercialisé sur le marché européen
  • analysez les opportunités du marché pour prévoir des stratégies efficaces, pour réussir votre insertion.
  • Travaillez un maximum sur le packaging de votre produit et si possible, avec des agences de communication afin qu’elles puissent vous aider à construire une image forte.

Dans le lien qui suit, et qui a été publié sur le site de la DGCCRF, vous trouvez déjà quelques informations qui peuvent vous renseigner :

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/regles-mise-sur-marche-des-produits-cosmetiques

Leave a Reply

Your email address will not be published.