TÉLÉPHONE  : +33  769  049 205

QU’EST-CE QUE LA CONSCIENCE ? OÙ SE SITUE-T-ELLE ? POURQUOI ET COMMENT LA FAIRE ÉVOLUER ?

Qu’est-ce que la conscience ?

La conscience est l’addition des connaissances que nous accumulons (l’intellect), plus les pensées et la logique que nous envoyons et cultivons (le mental), plus les émotions que nous gérons (émotionnel). Le tout constitue l’existence d’un humain. Sans cette conscience, l’humain est incapable de ressentir, de réfléchir, de penser. On peut ainsi dire qu’il est inconscient.

Où la conscience est-elle située ?

La conscience est logée dans le corps énergétique. Je rappelle que le corps énergétique est rattaché à notre corps physique qu’il alimente et maintient en vie. Le corps énergétique contient tout ce qui est indispensable pour notre existence. La conscience en fait partie.

(Il faut le savoir : la conscience à un âge, qui n’est pas le même que celui du corps physique, parce que la conscience existe bien avant le corps physique. De même que, nous avons un niveau de conscience différent d’une personne à une autre, pour des raisons que je ne peux expliquer ici. Ce qui justifie qu’un enfant, puisse avoir un niveau de conscience plus évolué, que celui d’une personne ayant un physique adulte. Cela explique aussi, l’existence de certains enfants que nous qualifions de « haut potentiel ou multi potentiel» ou de « surdoués ». S’arrêter donc uniquement aux aspects du corps physique pour définir la valeur d’un humain, est non seulement faire preuve d’inintelligence, mais en plus, une manière de montrer à l’autre, où se situe dans une échelle, notre niveau de conscience).

Pourquoi faire évoluer la conscience ?

Lorsque nous avons un petit niveau de conscience, que nous soyons riches ou pauvres matériellement, nous sommes aussi pauvres intellectuellement, émotionnellement, et mentalement. Nous adoptons donc des attitudes superficielles, et nous sommes peu conscients des répercussions de nos actes.

Évoluer en conscience permet :

• de comprendre instantanément les répercussions de chaque acte que nous posons, et des paroles que nous émettons,

• de gagner en intelligence, de cultiver la force mentale, et de développer des mécanismes de protection, car lorsque nous faisons évoluer notre conscience, notre perception et l’intuition se développent aussi, nous permettant : de voir plus vite, de comprendre plus vite, d’apprendre plus vite, d’agir et de ressentir plus vite, pour pouvoir esquiver certains dangers, ou résoudre plus vite un problème.

• d’accéder à des connaissances qui permettent de mieux gérer des schémas répétitifs, qui reviennent souvent dans nos vies en guise d’enseignements,

• de découvrir notre potentiel illimité, ce qui réduit notre peur du changement et augmente notre capacité à s’adapter à toutes situations.

La conscience peut-elle diminuer, stagner ou évoluer ?

Puisque la conscience est logée dans nos énergies, elle peut diminuer, stagner, ou augmenter à n’importe quel moment, en fonction de comment nous gérons, cultivons et entretenons les éléments qui la composent ; c’est-à-dire, nos émotions, notre mental et notre intellect. Nous expérimentons d’ailleurs des évolutions, des stagnations et des diminutions de la conscience, chaque jour :

• Elle stagne lorsque nous entretenons l’ego, l’orgueil et d’autres émotions qui nous incitent à adopter des comportements superficiels.

• Elle évolue lorsque nous cultivons les émotions positives, lorsque nous faisons preuve de curiosité et non plus de jugement, et lorsque nous tirons des leçons de nos expériences. Ce n’est que par ces biais, que nous découvrons et apprenons.

• Elle diminue lorsque nous nous laissons dominer par des émotions négatives, telles que la colère et la tristesse. Étant donné que nos émotions peuvent très vite avoir le dessus sur le mental et l’intellect, et font partie des éléments qui constituent notre conscience, qui elle est logée dans nos énergies, lorsque nous sommes en colère ou triste, notre taux vibratoire énergétique baisse. Ce qui diminue aussi la conscience de la manière suivante : incapacité à ressentir le mal que l’on fait (émotionnel), incapacité à comprendre ce que l’on commet (intellect), et incapacité à penser et à réfléchir (le mental). Nous sommes donc inconscients.

Comment faire évoluer la conscience ?

Puisque la conscience est logée dans le corps énergétique, il faut amplifier et augmenter la fréquence de nos énergies pour évoluer en conscience. Puis, pour éviter qu’elle redescende, il faut travailler un maximum sur les éléments qui la composent, pour instaurer un équilibre. Il existe différentes méthodes pour augmenter les vibrations énergétiques ou créer un équilibre :

• des musiques dont les notes ont été créées par des musiciens, pour diffuser des ondes qui stimulent les énergies dans le sens positif, pour augmenter le taux vibratoire et réveiller la conscience. L’éveil de la conscience des bébés, peut se faire aussi de cette manière.

• des soins énergétiques avec des médecins du corps énergétiques, pour rehausser le taux vibratoire, grâce à un réalignement des points stratégiques du corps, qui peuvent parfois se désaligner, lorsque l’on a vécu un choc ou un traumatisme.

• le sport, le yoga, les méditations pleines de consciences et des lieux calmes (campagne, montagne) favorisent l’éveil des sens qui font partie intégrante du corps énergétique. Ce qui nous rend plus réceptif et plus rapide dans la compréhension de tout.

• un dialogue avec une personne ayant un taux vibratoire élevé, qui va faire une « transmission d’énergie ». Cela va permettre de rehausser notre vibration énergétique, et de refaire circuler l’énergie aux bons endroits du corps.

• Un bain à l’eau salé de temps en temps, va dépoussiérer toutes les énergies négatives accumulées pendant la journée, et accélérer le sommeil qui va lui permettre de reposer le corps. Lorsque nous sommes au repos, les informations peuvent circuler aisément et de la bonne manière. D’où l’expression : « la nuit porte conseil ». C’est pourquoi bien souvent au réveil, nous avons l’impression d’avoir trouvé la solution à une problématique, que nous cherchons la veille.

• une ouverture d’esprit et moins de jugement.

Choose Language