Cabinet de conseil en stratégie et de formation en vente

Lentreprenante.com ®

L’autofinancement : Quels sont ses avantages et ses limites ?

L’autofinancement consiste pour une entreprise à recourir à sa propre trésorerie pour financer un investissement. Dans la grande majorité, les entreprises ont recours à des aides financières (Levée de fonds, site de Crowdfunding, prêts bancaires ou Business Angel (personne physique qui vient en aide aux nouvelles entreprises pour leurs besoins de financement et de développement).

Les deux solutions ont des avantages et des inconvénients que je vous propose de découvrir ici :

  • L’autofinancement

Ce mode de financement est sain, peu risqué et évite le stress. Il permet de préserver l’indépendance de l’entreprise et son pouvoir décisionnel en interne. Autrement dit, le dirigeant n’a pas besoin de recourir à un prêt auprès d’un partenaire ou d’un organisme pour développer les activités de son entreprise. Tout se fait en interne avec des fonds propres. En revanche, à mesure que l’entreprise se développe, les besoins suivent aussi. Si vous n’êtes pas en capacité de les financer pour développer l’activité, soit vous stagnez, soit vous décidez de passer un cap en faisant appel à des aides extérieures.

  • Aides extérieures

C’est une solution qui permet à l’entreprise de se développer, de ne pas être à cours de trésorerie et d’intégrer de nouveaux collaborateurs qui peuvent être d’un grand soutien. Cependant, une fois que vous sollicitez des aides extérieures, vous êtes tenu d’honorer vos engagements parfois dans des délais courts et avec des intérêts. Dans la majorité des cas, il faut des garanties et des cautions. Vous embarquez donc d’autres personnes avec vous et mettez votre patrimoine et parfois celui de votre famille en danger. Bien évidemment, il existe des moyens de se sécuriser, mais il faut faire appel aux services d’un expert pour vous accompagner. Il est donc important de bien réfléchir à l’activité que vous mettez en place avant de recourir à une aide financière. Vous devez aussi penser à vous former et à vous faire accompagner par des personnes ayant déjà de l’expérience, car qui dit aides extérieures dit présentation d’un projet bien ficelé, création d’une structure plus sécurisante (SASU, SAS, SARL…), dans le cas d’une association répartition des parts dans la société. Il faut donc être bien entouré pour esquiver des erreurs qui très souvent sont à l’origine de l’arrêt d’une entreprise.

En conclusion : l’autofinancement est intéressant si vous envisagez de créer une petite activité qui ne nécessite pas de grands investissements ou qui est complémentaire à une activité salariale. En revanche, si votre souhait est de la faire évoluer ou de créer dès le démarrage une activité qui mobilise des moyens conséquents, il faut avoir recours à des investisseurs, bien vous entourer et vous faire conseiller.

Je suis Ines Ngono. Je suis consultante diplômée en stratégie de marque et formatrice en vente. J'accompagne les jeunes entreprises, les jeunes entrepreneurs et ceux qui souhaitent devenir entrepreneurs. Mon objectif est préparer et faciliter votre insertion sur le marché français. Vous pouvez me solliciter pour des conseils en rendez-vous individuel.
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique